Extrait des recommandations de l'OMS pour les 18 à 64 ans : "l’activité physique englobe notamment les loisirs, les déplacements (par exemple la marche ou le vélo), les activités professionnelles, les tâches ménagères, les activités ludiques, les sports ou l’exercice planifié, dans le contexte quotidien, familial ou communautaire. Afin d'améliorer leur endurance cardio respiratoire, leur état musculaire et osseux, et réduire le risque de maladies non transmissibles et de dépression,
  • les adultes âgés de 18 à 64 ans devraient pratiquer au moins, au cours de la semaine, 150 minutes d’activité d’endurance d’intensité modérée ou au moins 75 minutes d’activité d’endurance d’intensité soutenue, ou une combinaison équivalente d’activité d’intensité modérée et soutenue.
  •  L’activité d’endurance devrait être pratiquée par périodes d’au moins 10 minutes.
  • Pour pouvoir en retirer des bénéfices supplémentaires sur le plan de la santé, les adultes devraient augmenter la durée de leur activité d’endurance d’intensité modérée de façon à atteindre 300 minutes par semaine ou pratiquer 150 minutes par semaine d’activité d’endurance d’intensité soutenue, ou une combinaison équivalente d’activité d’intensité modérée et soutenue.
  • Des exercices de renforcement musculaire faisant intervenir les principaux groupes musculaires devraient être pratiqués au moins deux jours par semaine.

Vos journées sont chargées et pendant le déjeuner vous êtes encore en auto-contrôle ? Vous avez du mal à vous endormir le soir sans somnifère ? Faites une vraie pause en milieu de journée pour décharger une partie des tensions accumulées et améliorer votre sommeil nocturne. Idées de pause (pourquoi pas à alterner) : - sieste chez soi ou dans sa voiture - marche ou jogging à faible allure dans un parc, - cours de sport ou d'activité physique qui inclut un temps de récupération (stretching, relaxation) - séance de 1/2 heure de relaxation

La relaxation s'appuie sur le lien entre relâchement musculaire et mental. La pratiquer permet de se recentrer, d'évacuer le stress et de retrouver de l'énergie. La relaxation est un outil pour décompresser tout de suite, elle apporte un bienfait immédiat. Elle est complémentaire des actions de fond (management, organisation) d'une entreprise. Avantage : elle est facile à mettre en place en entreprise, il suffit d'une salle accueillante & calme. CE, RH, vous êtes intéressés par la mise en place de séances régulières et vous souhaitez faire un test avant de vous engagez ? Notre offre : une première séance gratuite (Offre valable du 29 octobre 2011 à fin décembre 2011). Tarif : séance d’une 1/2 heure :  2 € 50 par personne pour un groupe de 16.

Pour avoir toutes ses capacités, physiques et mentales, notre organisme doit être 'bien' hydraté : ni trop, ni trop peu. Vous êtes en bonne santé ? Alors fiez-vous alors à vos sensations, buvez dés que vous avez soif. Les sportifs de haut niveau le savent , une déshydratation de 1% entraine une baisse de 10% des performances, des capacités physiques. Physiologiquement que se passe t'il ?   Un manque d'hydratation déclenche : - une augmentation de la viscosité du sang (+ épais, -fluide), - le cœur est alors + sollicité pour envoyer la même quantité d'oxygène aux muscles et aux organes, - les échanges cellulaires sont moins rapides, moins nombreux, - l'ATP (adénosine triphosphate), molécule qui fournit l'énergie nécessaire aux contractions musculaires, est synthétisée en moins grande quantité.

STRESS, CORTISOL & ACTIVITE PHYSIQUE : Le stress déclenche la sécrétion du cortisol, une des hormones du stress. Pour être en pleine forme, mentale et physique, le taux de cortisol dans le sang ne doit être ni trop bas, ni trop élevé. Un taux de cortisol trop bas est synonyme de manque d'énergie, etc. ; un taux de cortisol trop élevé, synonyme de risques de dépression, de baisse de l'acuité mentale, de stockage des graisses en zone abdominale, etc. Les solutions naturelles pour réguler le taux de cortisol : - pratiquer une activité physique régulière qui sollicite le coeur à intensité modérée, - prendre le temps de se relâcher, de respirer... pratiquer la relaxation.

STRETCHING ANTI MAL DE DOS : Les douleurs lombaires sont à 90% d'origine musculaire et non articulaire. Dans la majorité des cas, ce sont 2 muscles qui sont trop contractés ( le psoas et les ischios jambiers) qui provoquent ces douleurs. Pour les éliminer, étirez-les : * en douceur (si vous étirez votre muscle trop vite, une contraction réflexe va vous en empêcher..) * en respirant tranquillement (oxygénation du muscle) * en prenant le temps et en étant à l'écoute de vos sensations (au minimum 5 cycles respiratoires) Ci dessus exercice d'étirement des ischios jambiers : dos et bassin bien ancrés dans le sol, amenez votre jambe tendue vers le visage. Si vous ne ressentez l'étirement qu'au niveau de l'arrière du genou, fléchissez-le légèrement. Maintenez la position à l'inspiration et à l'expiration. Lors de l'expiration essayer de gagner quelques millimètres. Attention ça ne doit pas faire mal, ça doit tirer sans qu'on puisse qualifier la sensation de 'douleur'.    

RELAXATION : Facile à mettre en oeuvre (1 salle calme + 1 tapis), la relaxation s'appuie sur le lien entre tension mentale et musculaire. La détente physique permet de libérer l'esprit et de retrouver de l'énergie.